Aedp-Asso.fr

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Revue de pressse

Saisie Amazone couleur lilas

  Deux perroquets saisis dans la voiture d'un Fribourgeois 


Amazone à couronne lilas

Deux perroquets d'une espèce protégée ont été découverts par les gardes-frontière dans la voiture d'un Fribourgeois qui tentait d'entrer illégalement les oiseaux d'Allemagne en Suisse. L'homme avait déjà importé en fraude un couple de mainates protégés.

Les faits remontent à août 2013. Le Fribourgeois de 41 ans a été contrôlé lorsqu'il a passé en voiture la douane de Riehen (BS) en provenance d'Allemagne, a indiqué lundi l'Administration fédérale des douanes.

Dans le compartiment de la roue de secours, les gardes-frontière ont trouvé deux petites boîtes en bois dans lesquelles étaient cachés les deux perroquets. Il s'agit d'amazones à couronne lilas, une espèce protégée par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

 Perquisition

Les deux perroquets ont été saisis par l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et les affaires vétérinaires (OSAV). Le domicile du Fribourgeois a été perquisitionné. Des documents et des données informatiques ont été séquestrés.

 

L'enquête a permis d'établir que le Fribourgeois avait déjà importé illégalement un couple de «Gracula religiosa», une espèce de mainate protégée par la CITES. L'homme, qui a reconnu les faits, a été inculpé pour infractions à la loi fédérale sur la TVA et à la loi fédérale sur les espèces protégées.

Pour en savoir plus sur l' Amazone à couronne lilas - Amazona finschi

 

Source : Le matin.ch

Mise à jour le Mardi, 04 Mars 2014 11:45

Très socialbles les chauve-souris

Revue de Presse
 

Très sociables, les chauves-souris

Malgré leur réputation sinistre, l’amitié n’est pas un vain mot chez les chauves-souris. Les murins de Bechstein (Myotis bechsteinii) sont capables de développer de solides liens sociaux, qu’ils maintiennent des années durant. Même quand ils sont séparés les uns des autres. Cette découverte, publiée le 9 février 2011 dans les Proceedings of the Royal Society B [B pour Sciences biologiques], confirme les observations faites chez d’autres animaux. Mais elle bouleverse aussi une hypothèse récente en éthologie, celle qui affirme que c’est la complexité des interactions sociales qui aurait induit, au fil de l’évolution, le développement du volume du cerveau des grands mammifères, celui de l’homme en particulier. Pour arriver à ces conclusions, une équipe germano-suisse, menée par le biologiste Gerald Kerth, a étudié durant cinq ans deux colonies de murins de Bechstein, dans le sud de l’Allemagne.
Lire la suite...

Très socialbles les chauve-souris

Revue de Presse
 

Très sociables, les chauves-souris

Malgré leur réputation sinistre, l’amitié n’est pas un vain mot chez les chauves-souris. Les murins de Bechstein (Myotis bechsteinii) sont capables de développer de solides liens sociaux, qu’ils maintiennent des années durant. Même quand ils sont séparés les uns des autres. Cette découverte, publiée le 9 février 2011 dans les Proceedings of the Royal Society B [B pour Sciences biologiques], confirme les observations faites chez d’autres animaux. Mais elle bouleverse aussi une hypothèse récente en éthologie, celle qui affirme que c’est la complexité des interactions sociales qui aurait induit, au fil de l’évolution, le développement du volume du cerveau des grands mammifères, celui de l’homme en particulier. Pour arriver à ces conclusions, une équipe germano-suisse, menée par le biologiste Gerald Kerth, a étudié durant cinq ans deux colonies de murins de Bechstein, dans le sud de l’Allemagne.
Mise à jour le Vendredi, 18 Mars 2011 08:09 Lire la suite...

Charly, le perroquet de Chruchill

A 108 ans, Charly, le perroquet de Churchill insulte toujours Hitler

Charlie, l'un des perroquets de Winston Churchill, fête cette année ses 108 ans et continue de maudire Adolf Hitler et les nazis, comme le lui avait appris son maître!

Selon le quotidien Daily Mirror, Charlie, une femelle, comme son nom ne l'indique pas, est sans doute le plus vieil oiseau vivant en Grande-Bretagne. A la mort en 1965 de l'ancien Premier ministre, héros de la Seconde guerre mondiale, Charlie avait été acheté par Peter Oram, propriétaire d'une animalerie à Reigate (sud de Londres).

Si son plumage bleu et or a quelque peu perdu de sa superbe avec les années, le perroquet a apparemment gardé toute sa tête: parmi ses expressions préférées figurent toujours les "Putain de Hitler" et "Putains de nazis" qu'il prononce "avec l'inflexion caractéristique de Churchill", explique le Daily Mirror. Ces mêmes jurons avaient autrefois choqué maints généraux ou amiraux lors de réunions de crises avec le Premier ministre, rappelle le journal. "Pour dire la vérité, Charlie est dans un état un peu négligé mais elle est très populaire auprès des visiteurs", a expliqué au quotidien une employée du magasin de jardinage de M. Oram, qui accueille l'oiseau depuis 12 ans. "Nous y sommes tous très attachés".

Churchill avait acheté Charlie en 1937 et il lui avait immédiatement appris à jurer. L'oiseau avait rejoint la ménagerie hétéroclite de l'homme d'Etat où se côtoyaient agneaux, cochons, bétail, d'autres perroquets et même un léopard. "Churchill n'est peut-être plus parmi nous mais (grâce à Charlie) son esprit et ses mots de résistance et de détermination perdurent", explique pour sa part James Humes, expert de l'ancien Premier ministre, cité par le journal. [insolite, insolites ! Banane.be]

Source : Voila.fr

 

Charly, le perroquet de Sir Winston Churchill

A 108 ans, Charly, le perroquet de Churchill insulte toujours Hitler

   Voir la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=C4AKrvwNUX4&feature=player_embedded#!

Charlie, l'un des perroquets de Winston Churchill, fête cette année ses 108 ans et continue de maudire Adolf Hitler et les nazis, comme le lui avait appris son maître!

Selon le quotidien Daily Mirror, Charlie, une femelle, comme son nom ne l'indique pas, est sans doute le plus vieil oiseau vivant en Grande-Bretagne. A la mort en 1965 de l'ancien Premier ministre, héros de la Seconde guerre mondiale, Charlie avait été acheté par Peter Oram, propriétaire d'une animalerie à Reigate (sud de Londres).

Si son plumage bleu et or a quelque peu perdu de sa superbe avec les années, le perroquet a apparemment gardé toute sa tête: parmi ses expressions préférées figurent toujours les "Putain de Hitler" et "Putains de nazis" qu'il prononce "avec l'inflexion caractéristique de Churchill", explique le Daily Mirror. Ces mêmes jurons avaient autrefois choqué maints généraux ou amiraux lors de réunions de crises avec le Premier ministre, rappelle le journal. "Pour dire la vérité, Charlie est dans un état un peu négligé mais elle est très populaire auprès des visiteurs", a expliqué au quotidien une employée du magasin de jardinage de M. Oram, qui accueille l'oiseau depuis 12 ans. "Nous y sommes tous très attachés".

Churchill avait acheté Charlie en 1937 et il lui avait immédiatement appris à jurer. L'oiseau avait rejoint la ménagerie hétéroclite de l'homme d'Etat où se côtoyaient agneaux, cochons, bétail, d'autres perroquets et même un léopard. "Churchill n'est peut-être plus parmi nous mais (grâce à Charlie) son esprit et ses mots de résistance et de détermination perdurent", explique pour sa part James Humes, expert de l'ancien Premier ministre, cité par le journal. [insolite, insolites ! Banane.be]

Source : Voila.fr

 

Mise à jour le Dimanche, 28 Novembre 2010 23:48

Cruauté envers les animaux

 Cruauté envers les animaux

Jacques Samson,
collaboration spéciale
Le Soleil

 

(Québec) Vous ne pouvez imaginer combien ma chronique du 21 Août sur la cruauté envers les pigeons a suscité de réactions. 

C'est l'indignation totale envers cet entrepreneur peu scrupuleux qui n'a pas hésité à fermer le toit de condos en construction en sachant très bien que des pigeons y étaient prisonniers

Dans cette chronique, je vous disais que la Société protectrice des animaux ( SPA) renvoyait les plaignants à la police, et que la police renvoyait les plaignants à la SPA. Un beau match de tennis, quoi!

Pourtant, il y avait des recours possibles. D'abord, les gens qui m'ont signalé l'incident et qui, avec la complicité de jeunes du quartier, ont réussi à libérer deux pigeons adultes et un immature, me sont revenus en me disant qu'ils étaient entrés en contact avec S.O.S. Braconnage et que le lendemain de la libération des pigeons, un agent de la faune les avaient appelés pour dire qu'ils seraient intervenus si les oiseaux avaient été encore là. Voilà pour ça!

Maintenant, je vous parle d'un courriel reçu d'un monsieur qui ne veut pas être identifié et qui me démontre très clairement, en me citant le Code criminel, que le geste posé par cet entrepreneur est punissable par la loi. C'est un geste de cruauté envers les animaux et le Code est très clair là-dessus.

Voici ce qu'il m'écrit: «Le récit de cruauté envers les pigeons contenu dans votre chronique du samedi 21 août 2010 est affligeant. S'il est vrai que ces agissements ont eu lieu tels que décrits, ceux qui les ont commis se sont ainsi rendus coupables d'infractions criminelles. Le Code criminel (C. cr.) enferme en effet des dispositions punissant la cruauté envers les animaux, même lorsqu'il s'agit de "maudits pigeons". Par exemple, l'article 445.1 C. cr. prévoit que celui qui, sans nécessité, volontairement, cause à un oiseau ou à un autre animal une "douleur, souffrance ou blessure" commet une infraction qui le rend passible d'une peine pouvant atteindre cinq ans d'emprisonnement et 10 000 $ d'amende.

Mise à jour le Lundi, 06 Septembre 2010 02:43 Lire la suite...

Page 1 de 4

Le Petit Guide

Téléchargez gratuitement  Le Petit Guide

Ce qu'il est essentiel de savoir avant d'adopter un Perroquet de Compagnie

 

Se connecter



Je n'ai pas besoin de toi

Et je n’ai pas besoin de toi. 
Et tu n'a pas besoin de moi non plus. 
Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. 
Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. 
Tu seras pour moi unique au monde. 
Je serai pour toi unique au monde...
Lire la suite... ICI

SOUTENEZ l' AEDP en adhérant

Qui est en ligne ?

Nous avons 6 invités en ligne
Vous êtes ici : Presse Revue de presse Revue de pressse